Tous les travailleurs* doivent suivre et réussir la formation suivante :

  • Sensibilisation des travailleurs à la santé et à la sécurité (45 minutes; en ligne) – Introduit en 2014 par le gouvernement de l’Ontario, ce programme de sensibilisation à la santé et à la sécurité doit être suivi avec succès par tous les travailleurs. Il sert à familiariser les employés nouveaux et inexpérimentés avec leur organisation, leurs superviseurs, leurs collègues, leur milieu de travail et leurs responsabilités, ainsi qu’avec la santé-sécurité en général. Le programme comprend également une brève introduction au SIMDUT et répond aux exigences de formation minimale sur le SIMDUT. Foire aux questions.
  • Prévention de la violence (30 minutes; en ligne) - Les modifications à la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST), entrées en vigueur le 15 juin 2010, renforcent la protection des travailleuses et travailleurs à l’égard de la violence en milieu de travail et visent à prévenir le harcèlement en milieu de travail. Les employeurs ont des responsabilités en matière de prévention de la violence en milieu de travail. Ils doivent mettre en place des politiques et programmes de prévention de la violence et fournir aux employés des renseignements et de la formation sur le contenu de ces politiques et programmes. Les employés ont également des responsabilités en matière de prévention de la violence. Ils doivent signaler les cas potentiels de violence en milieu de travail et ont le droit de refuser de travailler en cas de danger de violence.
  • Respect en milieu de travail (30 minutes; en ligne) - La Loi sur la santé et la sécurité au travail de l’Ontario exige que tous les employés obtiennent une formation sur la prévention du harcèlement au travail. Vous apprendrez quelles sont vos responsabilités pour prévenir le harcèlement et la discrimination au travail, et comment signaler une situation préoccupante ou déposer une plainte en la matière.
  • Normes d’accessibilité pour les services à la clientèle (90 minutes; en ligne) - Conformément à la loi de 2005 sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario (LAPHO), l’Université d’Ottawa doit offrir à tous les employés de la formation sur les normes d’accessibilité concernant les services à la clientèle.
  • Travaillons ensemble: le Code des droits de la personne de l"Ontario et la LAPHO (20 minutes; en ligne)

Une formation additionnelle propre à l’emploi peut être nécessaire. Les superviseurs doivent s’assurer que les travailleurs ou les autres individus sur lesquels ils ont autorité reçoivent suffisamment de formation, de directives ou de renseignements pour exécuter leur travail de façon sûre et responsable. Les superviseurs vérifient si les travailleurs ou les autres personnes relevant de leur autorité appliquent les connaissances de sécurité ainsi acquises. Discutez avec votre superviseur pour voir si vos responsabilités professionnelles nécessitent une formation supplémentaire.

Il incombe à tous les travailleurs de suivre et de réussir la formation applicable.

 * « Travailleur » s’entend d’un employé de l’Université ou d’une personne qui exécute un travail ou fournit des services contre rémunération monétaire. Sont considérés comme des travailleurs les étudiants embauchés par l’Université pour accomplir du travail rémunéré dans le cadre du régime travail-études ou du régime d’enseignement coopératif pour le compte de l’Université.

Depuis le 1 janvier 2015, la nouvelle définition du terme « travailleur » dans la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) étend l’application de la LSST aux élèves en éducation coopérative, à certains apprenants d’autres catégories et aux apprentis en stage de travail en
Ontario. (A noter que les stagiaires, les apprenants ou les étudiants co-op en stage de travail en Ontario sont aussi considérés comme travailleur en vertu de la Loi).

En particulier, la nouvelle définition du terme « travailleur » inclut désormais : les élèves du palier secondaire non rémunérés qui participent à un programme d’expérience de travail autorisé par le conseil scolaire dont relève l’école à laquelle ils sont inscrits;

  • les autres apprenants non rémunérés qui participent à un programme approuvé par un
    établissement d’enseignement postsecondaire;
  • les stagiaires non rémunérés qui ne sont pas employés au sens de la Loi de 2000 sur les
    normes d’emploi (LNE) parce qu’ils remplissent certaines conditions.
  • Les bénévoles ne sont pas visés par cette nouvelle définition du terme « travailleur ».

Si vous êtes un élève en éducation coopérative, un apprenant ou un stagiaire non rémunéré tel que défini précédemment dans ce texte, vous avez désormais les mêmes droits en vertu de la LSST que les travailleurs rémunérés, comme le droit de connaître les dangers et de refuser un travail non sécuritaire. Vous avez également les mêmes devoirs qu’un travailleur rémunéré, tels le port et l’utilisation de matériel de protection et l’interdiction de commettre des actions qui pourraient vous mettre en danger, vous et d’autres personnes sur le lieu de travail, ou vous être
préjudiciables.

Si vous êtes un employeur ou un superviseur, vous avez les mêmes devoirs envers les élèves en éducation coopérative non rémunérés et les autres stagiaires et apprenants non rémunérés dans votre lieu de travail qu’envers vos travailleurs rémunérés.

Extrait textuellement du site du Ministère du travail

Haut de page