Dose

En radioprotection, on groupe les personnes selon deux catégories: les travailleurs exposés aux radiations* et le public général. La première catégorie regroupe les personnes qui sont exposées à un rayonnement ionisant dans l'exercice de leurs fonctions, à l'exclusion des rayonnements utilisés à des fins médicales et du rayonnement naturel. La deuxième catégorie regroupe toutes les personnes qui ne sont pas des travailleurs exposés aux radiations. Le tableau suivant résume les limites d'équivalent de dose recommandées par le CIPR en 1991 pour les rayonnements ionisants.

* Aux fins du code de sécurité 32, les utilisateurs et les personnes chargées de l'entretien du matériel d'analyse aux rayons X sont considérés comme des travailleurs exposés aux radiations

Équivalent de dose maximal admissible

Limites annuelles (a)

Organe ou tissu touché

Travailleur exposé aux radiations (b)

Membre du public

Tout le corps

20 mSv (c)

1 mSv

Cristallin

150 mSv

15 mSv

Peau (1 cm2)

500 mSv

50 mSv

Tout organe

500 mSv

(a) Ces limites ont pour but d'aider à éviter les effets déterministes en maintenant les doses sous le seuil approprié et à réduire les effets stochastiques à des niveaux acceptables en prenant toutes les mesures raisonnables pour diminuer les doses. Pour plus de détails consulter le document de référence, CIPR 1991.

(b) Dans le cas des travailleuses exposées aux radiations, dès qu'une grossesse est déclarée, le foetus doit être protégé. Durant le reste de la grossesse, la limite d'équivalent de dose est de 2 mSv à la surface de l'abdomen pour l'exposition externe et, pour l'ingestion de radionucléides, la limite est fixée à 1/20 de l'absorption annuelle admissible. Si une femme est exposé à la fois à des sources internes et externes, les deux limites s'appliquent séparément et la limite totale ne doit pas dépasser 1 mSv (le foetus est alors considéré comme un membre du public).

(c) Dans des circonstances spéciales, des équivalents de dose allant jusqu'à 50 mSv en une seule année peuvent être autorisés. Cependant le CIPR recommande une limite totale de 100 mSv sur une période de cinq ans. Cela correspond à une limite annuelle moyenne de 20 mSv/a.

Haut de page