VÉROFICATION ET ÉTALONNAGE DES INSTRUMENTS

Vérification et étalonnage des instruments

La Commission canadienne de sûreté nucléaire a émis des préoccupations quant à l’utilisation adéquate des instruments de mesure et de détection du rayonnement. Le guide ci-dessous a été conçu pour assurer une utilisation adéquate de ces instruments.

Radiamètres portatifs et moniteurs de contrôle de contamination

  1. Effectuer une vérification visuelle de l’instrument pour déterminer s’il semble en bon état de fonctionnement (vérifier les câbles, les connecteurs, la fenêtre, etc.).
  2. S’assurer que la pile possède une charge suffisante.
  3. Vérifier que les signaux sonores sont en bon état de fonctionnement, s’il y a lieu.
  4. S’assurer que l’instrument a fait l’objet d’une vérification ou d’un étalonnage au cours de la dernière année.

 

Tous les instruments

  1. S’assurer de la reproductibilité des mesures fournies par l’instrument pour le radio-isotope visé, et ce, conformément aux limites prévues par le permis. Ces limites sont énumérées à la fin du présent document (la limite de détection minimale est d’environ deux fois la mesure du rayonnement de fond).
  2. Mesurer le rayonnement de fond et consigner les résultats.
  3. S’il y a lieu, mesurer un échantillon témoin et consigner les résultats.
  4. Consigner les résultats concernant l’efficacité de l’instrument pour le radio-isotope visé ainsi que les conditions de mesure. À défaut de connaître ces renseignements, communiquer avec le fabricant ou mesurer l’efficacité du détecteur de l’instrument. Pour ce faire, mesurer l’activité connue d’une source de référence et procéder au calcul suivant:

 

Efficacité = (taux de comptage du détecteur – taux de comptage du rayonnement de fond)

activité connue de la source de référence

 

Rappel : L’efficacité de l’instrument dépend de la distance qui sépare le détecteur de la matière radioactive; au moment de déterminer l’efficacité de l’instrument, il importe donc de toujours calculer la même distance entre le détecteur et la source.

Appareils non portatifs tels que compteurs à scintillation liquide et compteurs de rayons gamma

  1. Mesurer une source de référence aux caractéristiques semblables au rayonnement à mesurer. Consigner le résultat de la mesure et la valeur acceptée de la source de référence. En cas d’erreur prononcée, procéder à l’étalonnage de l’instrument. Si l’erreur demeure importante après l’étalonnage, demander à un fournisseur de services qualifié d’effectuer l’entretien de l’instrument.
  2. S’assurer de suivre les directives du fabricant quant à l’entretien de routine de l’instrument et conserver un dossier où sont consignés les dates de l’entretien ainsi que tout autre renseignement connexe pertinent.

Remarques générales

Les instruments dont le fonctionnement s’écarte des paramètres d’état de marche ou qui donnent des lectures anormales du rayonnement de fond, avec un échantillon témoin ou à l’aide d’une source de référence, ne devraient pas être utilisés tant qu’on n’aura pas vérifié s’ils fonctionnent correctement.

 

Haut de page