Introduction - Bureau

Après plus de 25 ans, le Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) a fait l’objet d’une mise à jour. Le Canada a adopté le Système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques (SGH). Les pays qui adoptent le SGH s’assurent ainsi de tous utiliser les mêmes symboles et mentions de risque, en plus de fournir les mêmes renseignements sur les dangers aux utilisateurs de première ligne des produits chimiques.

En somme, le SGH harmonise les systèmes qui existent déjà dans différents pays pour communiquer des renseignements sur les dangers. La multiplicité et la diversité des systèmes de classification et d’étiquetage de produits chimiques à l’échelle mondiale peuvent être source de confusion, engendrer des dépenses accrues en matière de surveillance et de responsabilité et, ultimement, compromettre la sécurité des travailleurs.

Il importe de noter que ces nouvelles dispositions ne remplacent nullement celles du SIMDUT; elles servent plutôt à bonifier la formation actuellement offerte à l’égard de ce système. La formation est obligatoire pour toutes les personnes qui travaillent à l’Université d’Ottawa (de même que pour certains étudiants, visiteurs et bénévoles ou autres personnes concernées).

Bref historique

Proposé par les Nations Unies dans les années 1990, le SGH a été adopté par le Conseil économique et social de l’ONU (ECOSOC) en juillet 2003. Santé Canada est chargé de sa mise en œuvre au Canada.

En 2018, plus de 70 pays avaient déjà adopté le SGH (en anglais). Comme le Canada importe diverses marchandises de partenaires commerciaux d’un peu partout dans le monde, vous avez probablement déjà vu les symboles du SGH. La formation relative à ce système présente tout ce que vous devez savoir concernant la dernière version du Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT 2015) et porte notamment sur les sujets suivants :

  • Symboles et pictogrammes
  • Fiches de données de sécurité
  • Mentions de risque
  • Catégories de danger
  • Autres renseignements sur le SGH

En tant que travailleur, vous avez le droit de connaître les dangers que tous les employeurs canadiens, y compris l’Université d’Ottawa, sont tenus de vous signaler. À cette fin, la formation renouvelée concernant la nouvelle version du SIMDUT vous permettra de reconnaître et d’interpréter les mentions et les pictogrammes qu’on y a ajoutés.

Commençons sans plus tarder.

Haut de page